Cette page présente l’association de promotion du concept d’Eco-Industrie Locale, dite association de l’EIL.

VISION

Nous constatons que nous, humains, habitants de la planète Terre arrivons aux limites acceptables par nos écosystèmes. Ne voulant pas nous résigner à la catastrophe annoncée, nous choisissons de prendre en main notre destin en imaginant d’autres voies de développement, pour construire une société plus juste, plus humaine et plus harmonieuse.
Pour cela, nous souhaitons œuvrer pour une appropriation citoyenne et raisonnée de la technologie. La technologie fait partie de notre quotidien, nous en avons besoin, elle est intimement liée à nos conditions de vie, aux liens que nous tissons entre humains. Le développement technologique ne peut pas être neutre, il impacte forcément les équilibres écologiques et consomme des ressources naturelles.
Il est indispensable de mettre cette technologie au service d’un projet visant le bien-être humain, bien-être passant nécessairement par le respect de la nature.
Nous souhaitons contribuer à une mutation sociétale et économique en permettant au citoyen d’accéder à des objets du quotidien fiables et réparables à faible coût, fabriqués sur son territoire, dans un environnement respectueux de l'individu et du bien commun.
Nous pensons que ce projet vivra de la mise en réseau des acteurs de l’économie sociale et solidaire : des coopératives locales pour fabriquer les objets au plus proche des consommateurs, des coopératives locales de consommateurs œuvrant pour une consommation responsable, enfin, toutes les personnes ayant des compétences pour concevoir, fabriquer, réparer des objets utiles et durables.
Nous inscrivons ce projet dans un dessein plus large de coopération universelle (échanges d’idées, de procédés, de compétences) afin que tous les territoires du monde se réapproprient leur autonomie, sans aucune discrimination ni limite géographique.

VALEURS

L’EIL souhaite inscrire ses activités dans la mise en œuvre des valeurs présentées ci-dessous.

  • Solidarité et partage :
    Qu’il s’agisse de connaissance, de savoirs ou de savoir-faire, l’individu n’est rien sans les autres. Nous souhaitons œuvrer pour la construction d'une économie du partage et pour la construction de liens sociaux de solidarité pour faire prévaloir l'intérêt collectif devant l'individualisme.

    Nos actions s'appuient sur la mise en œuvre de l'intelligence collective.
    Au sein des Eco-Industries Locales, les informations (plans des machines et conception des objets) seront partagées suivant les principes des licences libres.
    Par ailleurs, la mise en place d'ateliers d'Eco-Industries Locales permettra d'auto-fabriquer les produits pour en limiter les coûts et permettre un large accès à une consommation alternative.

  • Créativité utile :
    Nos actions doivent mettre l'énergie créatrice au service des besoins du quotidien et ont comme ambition d'aboutir à la production d'objets utiles socialement.
    La technologie et l'innovation sont des moyens d'atteindre nos objectifs. La créativité de chacun est mise au service du collectif sans revendication de propriété de type brevet.

    Les objectifs du collectif sont résolument orientés vers la créativité utile : création d’objets, création de machines pour produire les objets, création de réseaux d’acteurs, création de coopératives, et création d’un mouvement citoyen pour relocaliser l’économie.

  • Bienveillance partagée :
    Nous nous engageons à prendre en compte la dimension individuelle et à mettre en œuvre un fonctionnement démocratique au sein de l'association.
    Chaque membre s'engage à être à l'écoute des autres, ainsi qu'à l'écoute des personnes avec lesquelles nous sommes en réseau.

    La règle du consensus s'applique pour les décisions au sein des différents groupes de travail mis en place. Cela nécessite que chacun puisse exprimer sa nature profonde, sans crainte du jugement des autres. Le débat a bien-sûr sa place au sein du collectif toujours dans une ambiance amicale et pédagogique afin de trouver ensemble comment faire mieux demain.

  • Ecologie et économie locale :
    Nous sommes conscients que nous habitons tous une même terre aux ressources limitées. Nous devons changer nos habitudes de vie, de consommation, changer nos systèmes productifs, afin de maintenir notre planète en état de nous accueillir nous et les générations futures dans des conditions de vies accueillantes et confortables.
    Nous nous engageons à minimiser notre impact sur la nature et sa biodiversité et à prendre en compte la spécificité de chaque territoire (besoins de consommation, compétences, ressources disponibles) afin de produire les objets du quotidien.

    La relocalisation de l’économie est une des finalités centrales du projet, et tout doit être mis en œuvre pour réaliser cet objectif.
    Les objets fabriqués seront tous éco-conçus, durables et réparables. Les moyens de production permettront de minimiser les besoins énergétiques. Par ailleurs, les sources d'énergie renouvelables seront privilégiées.
    La fabrication sur les territoires à proximité de la demande permettra de limiter les transports.

 MISSION

L’EIL se donne comme mission principale de contribuer à la transition de la société vers plus de responsabilité. Pour ce faire, elle ambitionne de :

  • Mettre en place sur nos territoires un modèle productif servant le bien être humain en équilibre avec les écosystèmes naturels. C'est à dire écologiquement responsables, solidaires et durables pour les générations futures, dans un avenir sans pétrole.
  • Utiliser ce modèle pour encourager l'évolution des consciences vers la compréhension que nous sommes des éléments indissociables d'un tout dont l'équilibre est fragile et peut se rompre à tout instant. En bref remettre le matériel à sa place très secondaire devant les véritables valeurs de la vie.

OBJECTIFS DE RÉALISATION

Afin d’accomplir sa mission, l’EIL poursuit les objectifs suivants :

  • Produire des objets du quotidien sur le territoire de façon éco-responsable
  • Concevoir et fabriquer localement les machines de production
  • Etablir un lien direct entre producteurs et consommateurs
  • Recueillir les besoins des consommateurs en termes de produits
  • Fédérer un réseau de producteurs
  • Accompagner la conversion vers l’Eco-Industrie Locale

MOYENS D’ACTION

La constitution en association permet la mise en place d’une organisation permettant la définition et le suivi opérationnel des objectifs poursuivis :

  • Elaboration de la stratégie, suivi et planification des actions au sein du comité de pilotage
  • Innovation et proposition d’actions au sein de groupes de travail thématiques.

Le comité de pilotage est constitué de membres actifs de l’association, adhérant à la charte des valeurs de l’EIL. Les décisions sont prises au consensus des membres présents.

Les groupes de travail sont constitués de membres du comité de pilotage et d’autres personnes intéressées par les sujets abordés, disposant ou non de compétences particulières.
Quatre groupes de travail sont d’ores et déjà en place :

  • Un groupe en charge de la gestion opérationnelle du projet
  • Un groupe en charge de la conception des produits
  • Un groupe en charge de la promotion du concept et de la recherche de territoires d’appui
  • Un groupe en charge de l’analyse financière

DÉVELOPPEMENT

Le comité de pilotage a proposé un développement en 4 étapes :

  1. Test du concept par la prévente de parapluies en Languedoc-Roussillon-Midi-
    Pyrénées d’ici mi 2016
  2. Elargissement à d’autres produits en fonction des besoins récoltés d’ici fin 2017
  3. Mise en place du 1er réseau EIL en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées d’ici début 2019
  4. Export du concept vers d’autres régions d’ici fin 2019